élections municipales de mars 2020
Environnement, Climat : Qui doit agir ? Rencontre : Jeudi 28 novembre, 18h, foyer Marcel Sembat

, par  Pierre-Alain , popularité : 9%

L’environnement et le climat sont des préoccupations majeures, à Vénissieux comme ailleurs.

La consultation publique organisée début 2019 permettant l’expression de 870 Vénissians a montré que si la première préoccupation de toutes les tranches d’age restait la sécurité, l’environnement arrivait en deuxième position devant l’emploi sauf chez les moins de 35 ans souvent confrontés aux difficultés de trouver une situation stable.

Mais les mêmes Vénissians ne le placait qu’en quatrième position pour les dépenses de la ville, nettement derrière l’école qui arrivait juste derrière la sécurité. Et l’emploi n’était qu’en 9ème priorité budgétaire...

Cette différence entre les préoccupations et les priorités demandées à la ville montre que les Vénissians font la part des choses sur ce qui peut être fait au niveau local et considèrent que certaines de leur priorités sont d’abord nationales.

Ils n’ont pas tort ! A l’évidence, on ne peut freiner le réchauffement climatique que mondialement, et cela dépend d’abord des principaux pays consommant de l’électricité carbonée, ce qui n’est pas le cas de la France !

Mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas aussi un enjeu local !

D’abord parce-que chacun doit prendre sa part des efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. La ville le fait depuis des années, avec une baisse de ses émissions de près de 30% depuis 2010, reposant notamment sur une part d’énergie renouvelable dépassant 33% en 2018... Il faut continuer nos efforts ce qui pose le problème du financement des réhabilitations thermiques nécessaires sur notre patrimoine.

Mais surtout, l’adaptation au changement climatique, même si on tente de le réduire, se joue fortement dans l’aménagement urbain, la place de la nature en ville, les mobilités ! Et on est alors en plein dans les compétences de la commune et de la métropole !

C’est pourquoi je vous invite à la rencontre publique sur le thème "une ville durable pour l’homme et la nature", organisée par l’équipe des Vénissians rassemblés avec Michèle Picard, ce jeudi 28 novembre, au foyer Marcel Sembat pour débattre du projet Vénissieux 2020-2026.

Oui, pour l’environnement et le climat, l’état doit agir, notamment pour imposer des règles économiques internationales (71% des émissions de gaz à effet de serres sont produites par 100 multinationales !)

Mais la métropole a un rôle important à jouer. Pour l’urbanisme et la place de la nature en ville, pour les déplacement urbains et la réduction de la part modale de la voiture, pour accompagner les efforts de réduction de l’impact environnemental des entreprises...

Et la ville aussi à un rôle important pour le cadre de vie, l’adaptation aux canicules, la place du sport, la santé publique...

Et nous avons tous un rôle à jouer pour l’animation des actions pour le climat, la sensibilisation, l’éducation, le débat citoyen sur ce que nous voulons comme ville demain.

Bien sûr, tout cela demande des moyens, et la pression de Macron après Hollande et Sarkozy, pour la réduction des dépenses publiques est un terrible frein alors que tout le monde parle d’urgence.

Toutes ces questions méritent votre participation à cette rencontre. Vous trouverez sur le site participatif michelepicard2020.fr de nombreuses propositions soumises au débat. Vous pouvez commenter, compléter...

Et venez nombreux à la rencontre sur ce thème, jeudi 28 novembre, à 18h, foyer Marcel Sembat

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves