Conseil de métropole du 20 janvier 2020
Lyon-Trevoux, le car macron contre le rail... 2020-4081 Projet de bus à haut niveau de service (BHNS) Trévoux Sathonay Lyon

, par  Pierre-Alain , popularité : 32%

Nous avions dénoncé en septembre 2018 le contrat de plan état région qui confirmait la véritable démission politique de l’état, de la région et de la métropole sur la place du rail dans les mobilités métropolitaines. Ce contrat entérinait entre autres l’abandon de la ligne Lyon Trevoux, créant une ligne de bus à la Macron, faisant donc le choix de l’énergie fossile contre une énergie électrique décarbonnée.

La région avait réalisé en 2007 une étude sur la réouverture de la ligne SNCF Lyon Trevoux, abandonnée par le gouvernement en 2011 à la grande colère du maire de Trevoux et du collectif val de Saône pour la réouverture de la ligne. Les habitants se sont certes lassés de ces démissions.

Au lieu de porter cet enjeu de mobilité, fortement lié aux objectifs de désaturation du noeud ferroviaire lyonnais, la métropole démissionne elle aussi en s’inscrivant dans ce projet de bus à haut niveau de service.

Il est quand même amusant de justifier l’abandon de cette ligne de train existante par la saturation du NFL ! Cela confirme que personne n’imagine sérieusement sa désaturation dans un délai raisonnable, ce que de nombreux commentaires des participants au dernier débat public, comme les annonces ministérielles confirment.

D’ailleurs, l’état confirme son désengagement avec son absence de financement sur ce projet.

Abandon du rail, énergie fossile, privatisation, désengagement de l’état de l’enjeu décisif de la mobilité, cette délibération est tout entière de droite, et nous voterons contre.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves