Six premiers mois de la nouvelle majorité métropolitaine Communiqué de presse des élus communistes métropolitains

, par  Pierre-Alain , popularité : 33%

Communiqué de presse des élus communistes métropolitains

Lyon, le 25 janvier 2021

Nous l’avons dit dès la première séance du nouveau conseil de métropole "Nous voulons contribuer à la réussite de ce mandat, passer du rêve à l’action pour changer cette métropole."

Notre majorité est diverse, et les communistes de la métropole sont fiers d’y avoir contribué, tout particulièrement avec la victoire décisive dans la circonscription portes du sud contre la macronie. Ils travaillent pour faire reculer la fracture citoyenne et politique qui affaiblit notre pays, notre capacité collective à relever les défis sociaux, économiques et environnementaux qui sont devant nous.

Ensemble, nous avons de premiers acquis avec la majorité de gauche et écologiste. La gratuité et des tarifs TCL très bas pour plus de 100 000 personnes dans la métropole, la création de la régie de l’eau, l’encadrement des loyers, les 117 créations de postes dans le budget 2021 dont une part importante consacrées aux priorités sociales, le doublement de l’investissement du SYTRAL pour les transports en commun, ...

Ensemble, nous construisons un autre fonctionnement politique de la métropole, un fonctionnement qui sort du régime présidentiel et opaque du système Collomb. Les nombreux groupes de travail sur des dossiers porteurs d’actions concrètes, la transparence des relations dans la majorité, mais aussi les relations établies avec les syndicats, notamment dans les dossiers sensible des PSE d’entreprises, oui, les choses ont changé !

Bien sûr, il y a des défis à relever, et énormément de travail pour rattraper le retard accumulé par la métropole sur la place des transports en commun, sur l’efficacité énergétique du patrimoine public, sur l’état des collèges, sur les moyens du travail social face aux urgences, sur un développement métropolitain qui sorte de la concurrence pour inventer une économie de la coopération et de la réponse aux besoins, pour sortir du mal logement et pour des rénovations urbaines au niveau des urgences des quartiers prioritaires

Bien sûr, il y a des débats à approfondir pour construire des majorités larges avec les habitants de tous nos quartiers, la ZFE, la défense du service public de l’électricité contre le projet Hercule, les réformes de l’université et le refus majoritaire du projet IDEX, un autre PDU pour répondre aux besoins de mobilité...

Bien sûr, il y a des dossiers qui demandent du temps, dont des enjeux transverses comme la participation citoyenne et l’enjeu démocratique, l’égalité femmes-hommes, et des dossiers qui sont à peine engagés, la territorialisation, la politique du logement social, une politique pour le sport pour tous, une politique touristique pour les 59 communes...

Bien sûr, les premiers mois n’ont pas été faciles. Il a fallu aller vite pour de premiers résultats, et mettre en place un travail partagé d’une majorité diverse avec beaucoup de nouveaux élus, une majorité qui s’organise en avançant. Nous pensons sur ce point que l’enjeu démocratique et citoyen est fondamental et qu’il est encore devant nous.

Mais nous tirons un bilan positif des 6 premiers mois de notre majorité. Nous avons engagé le travail pour construire une autre métropole. Cela demandera du temps, dans un contexte de crise qui rend tout plus urgent et pourtant tout plus difficile. Beaucoup dépendra de l’engagement citoyen, de la mobilisation populaire pour bousculer les contraintes médiatiques, économiques et institutionnelles. Les communistes sont déterminés à aider pour aller le plus loin possible vers une autre métropole, une métropole des communes, une métropole des citoyens.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves