Des moutons entre deux jardins vénissians

, par  Pierre-Alain , popularité : 6%

Se balader dans les minguettes avec 15 moutons n’est pas banal. L’effet est systématique, des lycéens de Jacques Brel aux enfants de l’école Langevin, de leurs parents aux automobilistes, tout le monde s’arrête avec un sourire pour demander "mais où vous allez avec ces moutons ?"

Car cette balade donne comme un air de nature, de vacances, de convivialité... Et j’ai fait une découverte, les moutons sont très demandeurs de caresse ! Je n’avais pas compris le premier contact qui me poussait le genou, mais c’était bien une caresse qu’il demandait. Et la laine était vraiment très épaisse, mouillée de plus de la pluie du matin...

Comme pour les jardins en ville, cet élevage urbain est l’occasion de beaucoup de découvertes et de discussions...

La bergerie urbaine est une structure agricole originale qui élèvent plusieurs dizaines de moutons dans l’agglomération, sur plusieurs sites et qui multiplient les animations avec les écoles, les centres sociaux... Nous les avions déja vu aux minguettes l’an dernier, et ce 8 septembre, il proposait une balade entre le jardin de l’envol [1] et le jardin de la passion [2]

[1jardin d’insertion de la ville géré avec l’association passe-jardin

[2jardin partagé au pied des tours de la darnaise géré par le centre social

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves