Conseil Municipal du 17 Mai 2010

Alerte face à la crise... Question diverses

, par  Pierre-Alain , popularité : 30%

Madame le maire, cher collègues,

Le groupe communiste souhaite alerter le conseil municipal et les Vénissians sur la situation d’urgence pour les collectivités et les habitants créée par les milliards déversés en pure perte pour sauver un système financier qui nous étrangle chaque jour un peu plus.

Car le gouvernement annonce presque chaque matin de nouvelles mesures, débloquant des sommes gigantesques pour les banques et réduisant toujours plus les moyens des services publics, des hôpitaux, des écoles, et finalement des salaires et des retraites.

Car derrière les 110 milliards pour la Grèce ou les 750 milliards pour l’Euro, après les milliers de milliards déversés en 2008 dans les circuits financiers, ce sont toujours les mêmes qui sont protégés et garantis. Ces sommes faramineuses sont là pour que ceux qui spéculent sur les monnaies, ceux qui vivent sur les dettes des états soient sûr d’être payés !

Car ce plan de rigueur contre notre pouvoir d’achat est là pour sauver celui des plus riches, ceux qui sont protégés par le bouclier fiscal, ceux a qui la banque centrale prête à 1% pour qu’ils prêtent ensuite aux états à 3%, 5% ou plus !

Car le gouvernement qui vient de confirmer la mise en cause du droit à la retraite et du niveau des pensions, continue à aider les entreprises à licencier les vieux, à précariser le travail, et donc à fabriquer des millions d’inactifs. Nous connaissons tous le résultat ; des vieux pauvres, des travailleurs pauvres, des chômeurs pauvres… et de plus en plus de sans travail, de sans droits, de sans logis et demain de sans retraites.

On veut nous faire croire que ceux qui ne vivent ou ne survivent que de leur travail ou de la solidarité sont responsables des déficits, mais les gouvernements les creusent sans cesse avec les dépenses militaires, les nombreuses aides au patronat, et toutes les mesures qui organisent l’endettement des familles et accumulent toujours plus l’argent chez les plus riches.

On voulait nous faire croire que l’Euro nous sauverait de la mondialisation et des spéculateurs, mais Sarkozy, la commission européenne et le FMI veulent nous imposer des sacrifices pour sauver leur Euro, celui des banques et des grandes fortunes.

L’annonce récente que la commission européenne prétendrait « contrôler » au préalable les budgets discutés par les parlements souverains et les commentaires de gauche et de droite qui s’en félicitent en annonçant un gouvernement économique européen sonne le glas pour la république et la possibilité même de ruptures politiques !

Les élus communistes appellent à se rassembler dans toutes les villes pour refuser la casse des retraites et le plan de rigueur, exprimer notre solidarité avec le peuple grec, pas avec ses créanciers ! Plus un centime ne doit aller aux banques et aux spéculateurs ! Les richesses créées par notre travail nous appartiennent ! Les peuples doivent reprendre leur souveraineté contre le FMI et l’Union Européenne.

Un premier rendez-vous est donné ce mardi 18 mai à 18h30 devant la bourse du commerce à Lyon.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves