Chauffage urbain : deux pannes de suite... ! premiers froids... et premières pannes !

, par  Pierre-Alain , popularité : 7%

Ce lundi matin, une entreprise a percé un tuyau du réseau de chaleur au Monery... C’était l’ancien réseau desservant l’ancienne sous-station qui a été désaffectée dans le préparation de la réhabilitation des tours pour permettre une meilleure régulation de chaque tour. Cet ancien réseau était inutilisé théoriquement, mais en pratique, il était encore connecté au réseau principal... Résultat, une grosse fuite d’eau qui a vidé rapidement le réseau primaire desservant l’Est de Vénissieux (réseau nr 4), et obligeant à stopper la chaufferie urbaine... Résultat plus de chauffage urbain à Vénissieux...

Les équipes techniques de Vénissieux Energie identifient rapidement la cause, isolent le réseau 4, redémarrent la chaufferie dès 12h30 et remettent en eau les autres réseaux. Le chauffage revient dans la journée pour tout le monde sauf ce dernier segment du Monery. Je discute avec le responsable technique sur place à 14h. Il m’explique la meilleure solution. Plutôt que de réparer le tronçon percé de cet ancien réseau, le mieux est de le désactiver réellement en le coupant à son origine... Ce sera fait en 24h, et le chauffage redémarrera au Monery ce mardi en fin d’après-midi. La maternelle Max Barel 2 et la crèche Pain d’épice était elle aussi sans chauffage, mais la ville a tout de suite installé un chauffage électrique temporaire.

Mais mardi matin, patatras, une rupture de réseau quelque part sur le plateau met à l’arrêt le réseau numéro 3 qui dessert du boulevard Lénine jusqu’au cinéma, avec au passage, les écoles Anatole France et St-Exupéry et le collège. Les équipes de Vénissieux Energie travaillent tard dans la nuit, mais au matin la fuite n’est toujours pas localisée. L’entreprise décide d’installer une vanne pour isoler le segment de la fuite et remettre en service le plus gros des usagers. C’est fait ce mardi soir et les tours Lénine, les écoles et le collège seront de nouveau chauffés. Il reste ce qui est autour du cinéma.

Ces deux incidents confirment à la fois l’importance de ce réseau de chaleur pour notre cadre de vie, l’efficacité des équipes techniques qui l’exploitent et le maintiennent, et la difficulté de communiquer en situation de crise. On peut se demander pourquoi ces pannes interviennent toujours quand il fait froid, mais c’est un constat qui s’explique. Ce sont les premiers jours de froid, le réseau est donc fortement sollicité et les segments qui se sont fragilisés durant l’état cassent quand la pression monte...

Au passage, rappelons que le chauffage urbain est une compétence métropolitaine depuis 2015, effective depuis 2017. La métropole a bien prévenu la ville le lundi soir, mais à l’évidence, elle n’a pas une organisation de proximité pour gérer ces situations exceptionnelles. J’ai appelé le principal du collège pour le prévenir. La ville a informé les écoles, mais pour la majorité des habitants, difficile de savoir ce qu’il en est...

Il y a un vrai besoin d’informations de proximité sur ce service public de chauffage !

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves