Les masques, les annonces et l’industrie

, par  Pierre-Alain , popularité : 10%

Les annonces du gouvernement se sont multipliées depuis des semaines, notamment sur l’achat de masques qui devaient arriver, allaient arriver, étaient commandés, seraient bientôt livrés... Et dans les services de santé, les établissements de personnes agées, les masques manquent toujours...

Il y a quelques jours, les communes de la métropole avaient passé ensemble une commande de masques avec la métropole. Mais au moment de la livraison, c’est le préfet qui les a réquisitionnés pour les hôpitaux. En soi, la décision peut se comprendre, mais elle révèle à quel point notre industrie est affaiblie pour ne pouvoir mettre en place des capacités de production à la hauteur des besoins en deux mois. Le groupe Bosch vient d’annoncer la fabrication de masques sur son site de Vénissieux... à la fin du mois de mai apparemment...

C’est dans cette situation que le président de la métropole a fait une annonce forte, l’acquisition de 2 millions de masques pour en distribuer à tous les habitants, sans précision sur les fournisseurs.... Mais après quelques jours, on comprend qu’il cherche à mettre en place, comme à Vénissieux, un réseau de couturières solidaires...

Pourquoi n’avait-il pas clairement joué la transparence dans son annonce en précisant les possibilités d’achats ?

Encore un exemple de cette vie politique qui confond le médiatique et le réel. Du point de vue des habitants, seul le réel compte vraiment... et le reste ne fait que créer de la méfiance.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves