Nous sommes en guerre !

, par  Pierre-Alain , popularité : 65%

Il faut le dire avec netteté, la livraison de chars d’assaut par les pays occidentaux est une déclaration de guerre. Leopard Allemands, Abrams US, après les AMX10 Français et peut-être avant les LECLERC français, ne sont pas destinés à défendre l’Ukraine, mais à faire exploser la Russie.

Plus Biden répète qu’il ne s’agit pas d’actions offensives contre la Russie, plus les peuples du monde comprennent qu’une étape a été franchie. Les chars de l’OTAN ne s’arrêteront pas au Dombass s’ils peuvent effectivement défoncer les lignes russes. Les discours de Zelenski et des plus atlantistes des occidentaux font froid dans le dos. Nous sommes désormais engagés dans une guerre contre la Russie, et nous allons la payer cher, économiquement et humainement.

Personne ne peut en prévoir le déroulement militaire. Les médias occidentaux sont devenus des annexes médiatiques de l’engagement militaire. Les experts répètent à l’envie à quel point les russes sont des bouchers sanguinaires, inorganisés et inefficaces, quand les ukrainiens sont des résistants de la liberté. Mais ils ne disent rien des réalités militaires et personne ne comprend comment la Russie peut tenir.

Mais ce "narratif" change du tout au tout quand on écoute les médias non occidentaux, du monde arabe, sud-américain, asiatique... La vérité est que le monde est coupé en deux parties inégales. L’OTAN ou le monde occidental qui représente un quart de la planète et le reste du monde, qui a des contradictions et une grande diversité de situations politiques et économiques, mais qui refuse désormais de se soumettre aux diktats occidentaux, et qui voie en la puissance chinoise une alternative à la puissance US. Pour le "monde du sud", c’est l’OTAN qui fait la guerre pour ses intérêts et ce n’est pas leur guerre !

La France se fait sortir de la France Afrique, au Burkina après le Mali, tout un symbole d’une ex-puissance coloniale qui croyait encore à son pré carré il y a dix ans, mais qui est désormais reléguée au second rôle par sa soumission aux intérêts US. Alors même qu’on sait que les USA nous espionne partout, qu’ils peuvent défaire d’un geste nos contrats majeurs étrangers comme les sous-marins en Australie, qu’ils peuvent traduire en justice la patron d’un groupe Français pour préparer son rachat (Alstom), qu’ils peuvent nous imposer leur gaz de schiste 4 fois plus cher, la France a abdiqué toute diplomatie autonome. Alors que nous avions refusé la guerre en Irak en 2003, nous courons derrière les volontés de l’OTAN dans la guerre en Ukraine qui est devenue définitivement une guerre entre l’OTAN et la Russie.

L’Ukraine n’a pas assez de soldat pour tenir une guerre longue. Il faudra donc non seulement envoyer des armes, mais aussi des hommes. Il y a déjà des mercenaires de nombreux pays, notamment polonais. Mais il faudra plus, beaucoup plus.

Les russes ont une tradition historique de guerres longues et douloureuses sur leur sol. Ils ont eu 20 millions de morts pendant la seconde guerre mondiale. Ils sont prêts de nouveau. Mais combien de morts le peuple français est-il prêt à accepter ? Et pour quelles raisons véritables ?

Nous n’avons pas dit un mot pour sauver les yemenites ou les congolais, et il faudrait une guerre mondiale pour sauver les ukrainiens ? C’est évidemment un mensonge, la seule solution pour sauver les ukrainiens est d’obtenir un cessez-le-feu immédiat et d’ouvrir de véritables négociations sur une paix durable entre l’Ukraine et la Russie, y compris sur le devenir des russophones d’Ukraine.

Les témoignages se multiplient sur les haines accumulées des deux cotés. Il faudra des années pour retisser des liens entre des peuples frères qui sont nombreux à avoir des amis et familles des deux cotés. Sarajevo quelques mois avant la guerre terrible qui allait faire exploser la Yougoslavie manifestait massivement pour la paix, mêlant origines et religions, sans pouvoir empêcher le processsus de guerre. La situation est plus violente encore en Ukraine avec des divisions qui ont commencé dès la fin de l"URSS, exploités par la guerre des oligarques qui continuent à diriger ce pays par une corruption systémique qui éclate publiquement ces derniers jours, accéléré par la guerre du Donbass engagée dès 2014.

L’urgence est de travailler à la paix, et chaque char livré est un pas de plus vers l’aggravation de la guerre. Ceux qui croient que les russes vont prendre peur et reculer se racontent des histoires. La guerre sera encore plus violente, encore plus étendue, encore plus meurtrière pour les civils. Il y faudra des soldats occidentaux, des soldats français. En 1914, on a mobiliser les "tirailleurs sénégalais". En 2022, ce sera sans doute la légion étrangère et des mercenaires privés. Il y a plus de mercenaires d’entreprises privées US que de soldats de l’armée officielle. C’est l’avenir que nous prépare la géopolitique de Macron.

Stop à la guerre, ouvrez les négociations de paix !

Je vous invite à signer la pétition "oser la paix", lancée par des militants communistes.

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves