La vaccination est un révélateur des inégalités sociales dans la santé !

, par  Pierre-Alain , popularité : 24%

Les polémiques sur la vaccination et le pass sanitaire ont occupé les médias cet été, souvent divisé les familles et les amis entre pros et antis, et bousculé les organisations politiques. Dans les manifestations du samedi, on trouvait des militants d’extrême gauche et d’extrême-droite, des pro-vaccins anti-pass et des anti-vax, des antimacron pro Le Pen et des anti Le Pen anti Macron...

Macron a atteint son objectif, diviser ses opposants et faire le buzz pour tenter de surfer pour sa campagne et pour occuper les esprits pendant qu’il continue ses réformes contre les droits et les services publics, y compris le service public de santé et notamment de prévention, dont fait partie la vaccination !

C’est pourquoi "liberté", le slogan principal des manifestations oublie largement et l’égalité et la fraternité sans lesquelles il ne parle que de la liberté des plus forts. Car les énormes inégalités sociales dans la vaccination sont les mêmes que celles concernant la santé en général. On est mieux suivi et soigné quand on est riche que quand on est pauvre. Résultat, les riches sont très largement vaccinés, alors que les quartiers populaires sont à la traine, à Marseille comme dans la métropole de Lyon !

C’est la même chose à une autre échelle quand on regarde la planète. Les pays riches sont largement vaccinés et l’Afrique attend toujours ses vaccins malgré les promesses....

C’est assez révélateur que les antivax revendiquant leur liberté individuelle se désintéressent totalement du sort des plus pauvres qui souvent n’ont pas le choix ! C’est le "chacun pour soi" qui domine. Cuba qui se bat comme un pays pauvre sous blocus contre la pandémie vient de décider de vacciner tous les enfants avant leur retour à l’école, tout un symbole !

Les données par communes de l’assurance maladie confirment ces inégalités dans la métropole lyonnaise.

Les dernières données disponibles ce 1er septembre sont celles du 15 aout. Pour Vénissieux, 37,9% de la population est totalement vaccinée, alors c’est plus de 70% dans les mont d’or !

Il suffit de regarder la carte des taux de vaccinations par commune de la métropole pour comprendre que le taux de vaccination est directement lié au revenu !

Carte taux de vaccination par communes de la métropole de Lyon (au 15 Août)

Voici les 4 communes dont les plus de 20 ans sont moins de 50% à être vaccinés au 15 aout. Tout le monde sait que ce sont les plus pauvres...

Communes taux>20ans
SAINT FONS 43,3%
VENISSIEUX 43,5%
VAULX EN VELIN 45,7%
GIVORS 45,9%

Et les 4 communes dont les plus de 20 ans sont plus de 70% à être vaccinés. Tout le monde sait que ce sont parmi les plus riches !

CURIS AU MONT D OR 70,5%
POLEYMIEUX AU MONT D OR 70,6%
CAILLOUX SUR FONTAINES 73,1%
MONTANAY 74,1%

Et même pour les plus de 65 ans qui ont été prioritaires pendant des mois depuis le début de la vaccination, on atteint 92% de vaccinés à Curis au mont d’or et seulement 69% à Saint-Fons !

Cela aurait du être la priorité du gouvernement et des institutions. Certes, il en parle, c’est dans les discours ! On retrouve même le terme utilisé dans le travail social dans l’action contre la grande pauvreté, il faut "aller vers" les personnes concernées car on sait qu’elles sont loin des institutions, qu’il y a de la méfiance dans les quartiers qui souffrent depuis si longtemps des inégalités, de la précarité...

Cela devrait conduire à donner plus de place aux médecins de ville, aux centres de santé de quartier, à l’assurance maladie et ses caisses locales, sans doute à la CAF, aux écoles et à l’éducation nationale qui contrôle depuis toujours la vaccination des enfants... Bref, il fallait débloquer des moyens budgétaires importants pour les services publics locaux notamment dans les villes populaires !

Macron a préféré inventer un pass sanitaire pour imposer l’individualisme, comme si la santé publique était une responsabilité individuelle, et pour ne surtout pas parler du nombre de lits dans les hôpitaux, du nombre de médecins dans les quartiers populaires, des moyens de la médecine de prévention, de la médecine du travail, de la médecine de proximité ! Il n’est en fait pas préoccupé par les inégalités sociales, mais par le lancement de sa campagne présidentielle pour apparaitre comme le président de l’ordre et diviser la droite et l’extrême-droite coincées entre "liberté" et "responsabilité".

Il est urgent de sortir des diviseurs anti-vaccins et de se rassembler pour défendre le service public de santé et le droit à la vaccination pour tous !


Evolution du taux de vaccination à Vénissieux jusqu’au 15 aôut

Si le niveau de vaccination à Vénissieux reste bas, moins de 50% des plus de 20 ans au 15 aout, heureusement, il progresse et l’action décidée par la ville avec un camion de vaccination chaque jour dans un quartier sera très utile.

Le camion de vaccination dans les quartiers à Vénissieux {JPEG}

On peut espérer 3000 vaccinations supplémentaires par mois ce qui permettrait de rattraper la moyenne des villes en deux ou 3 mois.

Mais il restera la question de la vaccination des enfants, qui fait débat, mais dont tout montre qu’elle est nécessaire pour que la vaccination atteigne son objectif, faire disparaitre l’épidémie.

Taux de vaccination à Vénissieux par âge au 15 aôut

Et il restera la question mondiale vitale des pays peu vaccinés, à commencer par les départements d’outre-mer pour la France... départements qui souffrent terriblement de cette épidémie que certains croient éviter individuellement.

Voir en ligne : les données par communes des métropoles de l’assurance maladie

Carte de VénissieuxLes lieux de rencontres et visites sont marqués par une épingle pointant directement sur le compte-rendu... il est possible de déplacer la carte, de (de)zoomer...

Navigation

Brèves Toutes les brèves