Macron, la pause et l’europe verte, le pays du roi Ubu… Enregistrer au format PDF

Samedi 13 mai 2023

Le débat médiatique en France est surréaliste. C’est le monde du roi Ubu, grotesque, caricatural, et totalement dépourvu de sens. Le discours du président Macron demandant une « pause » dans les règles environnementales et les réactions, notamment des élus écologistes européens est le comble de ce que nos médias fabriquent comme mensonge tellement consensuel qu’aucun commentaire ne songe même à le relever.

Mais chacun a fabriqué du « buz » et cela remplit les pages….

Ainsi, Macron demande une pause, mais un pause de quoi ? Une pause dans l’urgence de réhabilitation thermique des logements ? Dans la nécessaire décarbonation de l’économie pour tenter de limiter le changement climatique ? Il lance sa phrase puis envoie son entourage commenter pour dire, mais non, ce n’est pas une pause de ce qui a été engagé, le mot est mal choisi, et pendant que les médias dissertent sur le mot, il continue à se présenter comme le sauveur de « l’industrie verte »… alors qu’il est responsable d’une crise du logement terrible, d’une situation financière des bailleurs sociaux qui ralentit les réhabilitations, qu’il est le champion des privatisations et de la fin du tarif régulé du gaz et de l’électricité…

Et les médias nous présentent comme principaux opposants les élus écologistes européens qui se succèdent pour dénoncer la pause, l’inaction climatique et répéter que l’europe et ses « paquets climats » est la solution, le modèle progressiste quoi réconcilie écologie et économie…

Sérieusement ? L’Europe qui choisit les gazs de schistes US ? et investit dans les ports méthaniers ? L’Europe qui accompagne la fermeture des dernières centrales décarbonées allemandes pour réouvrir des centrales au charbon ? L’europe dont la seule conception de l’économie est celle de la « concurrence libre et non faussée » et qui ne connait d’écologie qu’à travers le marché, les taxes et le « signal prix »… ?

C’est tellement grotesque qu’on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer…

Et des deux cotés, on continue à tenir le discours de la « transition écologique » qui a échoué, en France comme en Europe. Depuis la loi de transition écologique de 2015, l’impact carbone d’un Français a augmenté, alors que les émissions carbonées de la France ont baissé, mais parcequ’on les importe ! Et cette Europe sur le modèle allemand reposant toujours sur les énergies fossiles condamne la France, le pays le moins émetteur en Europe après la Suède !

Malheureusement, ce théâtre ubuesque entre Macron et l’Europe verte nous enferme dans un piège terrible dont les extrêmes-droite profitent. Tant que l’écologie sera, de fait, présentée comme une contrainte imposée aux bas revenus et aux couches moyennes, elle fera le lit de l’extrême-droite, détournant les colères populaires et les écologistes de gauche devraient en prendre conscience.

Mais où est l’europe verte ?
Le modèle européen énergétique est le modèle allemand, un modèle fossile malgré tous les discours et malgré les 400 milliards investis dans les renouvelables électriques qui font que les allemands paient une électricité parmi les plus chères d’europe.

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom